• phone: +33 6 87 27 37 87
  • email: contact@quip.fr
  • AUDIT GRATUIT

5 étapes clés pour réussir une campagne Google AdWords

Rosalie Narcy
Find me on:

 Google adwords-1

 

Vous avez surement déjà entendu parler d'AdWords mais vous ne savez pas comment optimiser son utilisation ? Cette régie publicitaire de Google est un outil incontournable pour les sites internet qui veulent apparaitre en top liste des résultats sur le moteur de recherche, sans avoir à se préoccuper d’une éventuelle stratégie de référencement “naturel”. Toutefois, le choix de mots clés stratégiques est la clé de tout projet de référencement, qu'il soit naturel ou payant.

adwords_screen.jpg

Choisir ses mots clés

Pour réussir votre campagne Google AdWords, il vous faut dans un premier temps identifier les mots clés associés aux produits ou services que vous souhaitez mettre en avant. Pour cela, mettez vous à la place de vos internautes afin de trouver les mots clés qu’ils pourraient utiliser lors de leurs recherches sur internet.
A la suite de cette analyse, vous devriez obtenir une liste des mots logiquement associés à vos produits et services. Ceci étant fait, il vous faut maintenant trouver ceux auxquels vous n’avez pas pensé au premier abord !

Pour cela, des outils payants tels que SEMRush ou encore Keywordspy sont à votre disposition afin de vous aider à gagner du temps - non négligeable - pour trouver des mots et expressions où vous positionner par rapport à vos concurrents. Toutefois, l’outil le plus connu reste « Keyword Planner », c’est un outil gratuit de Google qui vous permettra, comme les autres, d’éviter de passer à côté de mots clés à forts potentiels. Grace à ces outils vous permettant d'obtenir le volume de recherche de certains mots clés, vous pourrez alors identifier ceux qui sont intéressants ou non en terme de positionnement.

Pensez également à jouer la carte de la "longue traine", achetez des mots clés plus long (à partir de 3 termes) qui auront moins de concurrence. Cumuler ces petits mots-clés, représente plus de trafic que les premiers gros mots clés. A noter que ce concept est fortement utilisé dans le domaine du référencement naturel.

 

capture-semrush.jpg

 

 

Il vous faut maintenant organiser vos mots clés pour ne garder que les meilleurs. C'est à dire ceux qui ne vous feront pas perdre d’argent. 3 critères sont à prendre en compte : 

 

  • LA PERTINENCE :

Vos mots clés doivent être en lien direct avec la page à laquelle ils sont reliés. Outre le fait de ne pas induire en erreur les visiteurs de votre site, cela vous permet d’améliorer votre taux de clics (on parlera plus souvent de CTR) ainsi que votre quality score. Mieux encore, cela vous permettra de créer un traffic de qualité, et des internautes plus facile à convertir.

Attention à ne pas prendre de mots clés trop génériques. Cela peut provoquer des dépenses inutiles, et la qualité de vos campagnes s’en ressentirait.

 

  • LE VOLUME DE RECHERCHE :

Cette information, c'est Keyword Planner qui vous la donnera. Il vous indiquera notamment un indice sur l’enchère qu’il vous faudra placer pour arriver en première page.

Analyser le volume de recherche de vos mots clés est primordial. Cela vous permet notamment d’avoir une idée plus précise de ce que recherchent réellement les internautes.

 

  • LA CONCURRENCE : 

Keyword Planner permet aussi d'avoir un aperçu de la concurrence d'un mot clé. Certains mots clés demandent un budget conséquent pour se positionner correctement. Une entreprise de petite taille aura tout intérêt à se positionner sur des mots au volume de recherche moindre et donc peu concurrentiel.

 NB : Un mot clé avec beaucoup de recherches et une concurrence faible, indique qu’il est trop large. Les campagnes ne seraient pas rentables, c’est donc pour cette raison que la concurrence n’est pas présente.

 

2016-01-11_11h47_54.png

Rédiger des annonces efficaces

Le contenu de votre annonce aura un effet direct sur sa visibilité et son attractivité. Voici quelques conseils pratiques :

 

  • LE TITRE :

Il doit être concis mais aussi descriptif. On inclura par exemple la prestation que l’on propose pour éviter des clics non pertinents. C'est à dire les clics d’utilisateurs qui ne sont pas intéressés par nos produits ou services.

 

  • L’Url :

Il faut faire en sorte de cibler la bonne page, celle qui répondra à la recherche des internautes. Cette page doit être faite spécialement pour les campagnes AdWords. Cette page spéciale, communément appelée la Landing Pagene doit donc pas être négligée !

 

  • L'ANNONCE :

Le but est de mettre en avant les qualités/caractéristiques de la marque, des produits ou services en vous différenciant de vos autres concurrents. Inserez-y des Call-To-Action !

Prenons un exemple : Ici, nous avons deux annonces pour le même site. Remarquez que l’annonce de gauche sera plus performante que celle de droite. Pourquoi ? Son devis incite au clic, son descriptif est plus détaillé et son titre est précis.

 exemple-comparatif-annonces.jpg

 

Choisir le bon prix

Certes, un mot clé payé cher vous vaudra d’être mieux placé parmi les liens sponsorisés de Google mais attention à ne pas le surpayer ! Il n’est pas nécessaire de dépenser une fortune pour être bien placé et attirer un maximum de personnes sur le site internet voulu. Vous allez devoir, en outre, définir un budget maximum journalier pour que la campagne reste rentable.

Voici une fourchette de prix à titre d'exemple :

  • 0,10 € par clic (au minimum)
  • De 0,15 à 0,25 € par clic pour être bien placé (pierre, miel, Gers, ...)
  • De 1 à 2 € par clic pour les mots-clés plus concurrentiels (vacances, immobilier, bourse...)

Il vous restera à augmenter ou diminuer le coût du clic, tout en regardant le comportement de votre lien et comment il se positionne dans la recherche Google.

 Planifier un Entretien

Mesurer le ROI, quels indicateurs

Pour mesurer la qualité, le niveau d’attractivité de votre annonce AdWords, il existe plusieurs indicateurs :

 

  • LE CTR :

Le taux de clics (click through rate) vous donne un pourcentage d’internautes qui cliquent sur l’annonce après l’avoir vue. Si vous vous apercevez qu’un CTR est faible, il semble que vous devriez revoir la pertinence des mots clés associés à l’annonce.

 

  • LE NIVEAU DE QUALITÉ (quality score) :

Indispensable, il est attribué par Google et influe sur le prix des enchères ainsi que la position d’affichage d’une annonce. Considérez qu’il s’agit d’une récompense pour la pertinence de vos annonces. Si votre annonce est qualitative, l’utilisateur sera content et continuera d’utiliser sur Google (exit la concurrence !)

 

  • LA POSITION MOYENNE D'AFFICHAGE :

C’est le 3ème indicateur qui vous renseigne sur le classement de vos annonces. Optimiser votre annonce et vous aligner sur le prix au clic standard de Google vous permettra de remonter dans ce classement et figurer dans la première page.

 

Optimiser le paramétrage de ses campagnes

Il n’y a pas de secrets, l’organisation est primordiale ! Chacune de vos campagnes doit correspondre à une thématique. Inspirez vous de l’arborescence de votre site si vous proposez divers types de prestations. A chaque prestation, sa campagne !

Dans chaque campagne, ne pas hésiter à faire plusieurs groupes d’annonces. Cela permet de créer des sous-thématiques (par exemple : « Sécurité » peut avoir des groupes comme « sécurité industrielle » « sécurité incendie » et bien d’autres...

Vos annonces doivent cibler une prestation clairement identifiée. Dans notre groupe d’annonce « Sécurité », on peut avoir une annonce dédiée à la « sécurité préventive en secteur industriel ».

Des annonces de qualité vous apporteront un bon taux de clic, une bonne audience, un bon taux de conversion et donc un bon retour sur investissement.

  

Pour compléter cette approche, n'hésitez pas à télécharger gratuitement notre eBook "30 trucs et astuces pour générer des leads" ! 

ebook-gratuit-30-trucs-pour-generer-plus-de-leads


New Call-to-action

Other Quip blog posts you may like

inbound marketing guide du debutant

Categories

Recent Posts